Lettres aux sept religions infidèles
Les visions prophétiques
Apocalypse et la guerre en Irak


Voici la révélation de Christ, que Dieu, par l'envoi de son ange,
a donnée à son prophète George W. Bush, pour  montrer aux peuples de la terre
les choses qu'il a vu et qui doivent  bientôt arriver, et qu'il leur 
fera connaître par cette croisade. Heureux ceux qui entendront 
ces paroles  prophétiques, et qui croiront! 
Car le temps est proche et que ceux qui ne sont pas avec Lui sont contre Lui.



"Le nouveau millénaire venu Dans la maison de la puissance militaire
L'Idiot du village s'est avancé Pour être élu Président." Nostradamus.

Texte biblique de l'Apôtre Saint-Jean légèrement adapté pour les besoins du site Marco Polo.
Le texte original de l'Apocalypse selon Saint-Jean peut être consulté à l'adresse suivante:

Apocalypse


(appuyez ici pour retourner au début du récit ou attendez le chargement des images et des sons)










Lettres aux sept religions infidèles

Écris à l'ange de la synagoque de Jaffa : Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite: "Je connais tes mobiles. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent prophètes et qui ne le sont pas et que tu les as trouvés menteurs; mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je t'enlèverai ton chandelier, à moins que tu ne te repentes." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux synagogues: "A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Yahvé."




Écris à l'ange de la synagogue de Satan: Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie: "Je connais ta tribulation et ta pauvreté, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont à la synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu'à la mort, et je te donnerai la couronne de vie." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux synagogues: Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir de seconde mort. Écris à l'ange des églises de Rome: Voici ce que dit celui qui a l'épée à deux tranchants: "Je sais où tu demeures, là où est le trône de Satan. Tu te souviens de mon nom, et tu n'as pas renié ma foi, même si mon témoin fidèle a été mis à mort chez toi, là où Satan réside. Repens-toi, sinon je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l'épée de ma bouche." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux Églises romaines: "A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée."




Écris à l'ange de la mosquée close: Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a des flammes dans les yeux: "Je connais tes oeuvres. Mais ce que j'ai contre toi, c'est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes disciples, pour qu'ils se livrent à l'impudicité et qu'ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Voici, je vais la mettre au lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres, je ferai mourir de mort leurs enfants. A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une arme de fer, comme on brise les vases d'argile, ainsi que moi-même j'en ai reçu le pouvoir de mon Président. Et je lui donnerai l'étoile du matin." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux Églises!




Écris à l'ange de la Mosquée de Londres: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu: "Je connais tes oeuvres. Je sais que tu te croies vivant, mais tu es mort. Sois vigilant avant que de mourir; car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant Dieu. Je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux Mosquées! Écris à l'ange du temple de Yahvé: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David: "Voici, ceux qui mentent, qui se disent juifs et sont du temple de Satan; voici, je les ferai se prosterner à tes pieds. Parce que tu as cru en moi, je te garderai à l'heure de la tentation qui va éprouver les habitants de la terre. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. Celui qui vaincra, j'en ferai une colonne dans le temple de Yahvé, pour qu'il n'en sorte plus; j'écrirai sur lui le nom de Yahvé, et le nom de la nouvelle Jérusalem qui du ciel, descendra d'auprès de mon Dieu." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux infidèles!




Écris au mollah de la mosquée de Bagdad: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création d'Allah: "Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à ta porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône." Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit du Président dit aux mollahs de Bagdad! Les visions prophétiques

Le vainqueur de l'agneau reçoit le livre des destinées

Puis je regardai dans le ciel où une porte venait de s'ouvrir. J'entendis une voix qui avait le son d'une trompette, elle me dit: "Monte et vois ce qui doit maintenant arriver." Mon esprit fut ravi. Il y avait un trône dans le ciel sur lequel quelqu'un était assis. Il avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine; le trône était entouré d'un arc-en-ciel comme une émeraude. Autour du trône, je vis cent trônes sur lesquels étaient assis cent sénateurs vêtus de gris et armés de jouets d'acier. Du trône sortait des éclairs, des voix et des tonnerres.




Ils n'ont de cesse de dire jour et nuit: "Saint, saint, saint est le Seigneur Président, le Tout Puissant, qui fut, qui est, et qui vient!" Quand les sujets rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est sur le trône, et qui a droit de vie et de mort, les cent sénateurs se prosternent devant l'Idiot du village, Celui qui a usurpé le trône et ils en font autant en disant: "Tu es digne, notre Président et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance; car tu détiens toutes vérités, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été établies par nos lois.". Alors je vis une boite dans la main droite du Président, elle était scellée de sept sceaux, un ange du nom de Pandore s'approcha et cria d'une voix forte: "Que celui qui est digne d'ouvrir la boite et d'en rompre les sceaux s'approche?" Personne, ni sur terre, ni sous terre ne fut trouvé digne d'ouvrir ni de regarder la boite ce qui me rendit triste. L'un des sénateurs me montra celui qui s'approchait: "Ne sois pas triste, voici Sharon le vainqueur, le rejeton de David, venu ouvrir la boite aux sept sceaux." Et je le vis déposer au pied du trône, et des quatre êtres vivants et au milieu des sénateurs, Palestine, l'agneau qu'il avait immolé de son vivant. Sharon prit la boite des mains du Président et l'ouvrit. À son geste tous se prosternèrent devant l'agneau, tenant l'Ancien Testament, récitant les prières des prophètes et scandant: "God bless Our President". Tu es digne de prendre la boite, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as immolé l'agneau, et tu as racheté par le sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; tu en as fait des sacrificateurs pour notre Président, et ils règneront à jamais sur la terre de Palestine.




Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants, des congressman, des sénateurs, des impérialistes, des colonisateurs et des sionistes, leur nombre était devenu sans limite. Ils disaient d'une voix forte: "L'agneau a été immolé par notre puissance, notre richesse, notre sagesse, notre force, notre honneur, notre gloire, et notre vérité." Et j'entendis la foule et ceux qui fondent l'opinion de la foule, ils disaient à celui qui était sur le trône: "Louange à toi, honneur et gloire à toi pour les siècles des siècles!" Et les quatre êtres vivants disaient: "Amen!" Et les sénateurs et les autres se prosternèrent et adorèrent comme il se doit.









Marco Polo ou le voyage imaginaire (La Guerre en Irak.........?) © 2003 Marco Polo
Important Notice: any photos or fragments of photos subject to copyright will be removed on notice.
Ces images ont été empruntées et seront retirées sur demande expresse des organes de presse concernés.

APOCALYPSE PLUS


Retour à Marco Polo ou le voyage imaginaire


Envoyez une Carte Postale




23,862 visiteurs + APO