La Divine Tragédie
L'Enfer ou la Divine Tragédie.

L'Enfer


Chronique licensieuse à lire sous ls surveillance de ton ange-gardien.


Chant I
Chant II
Chant III
Chant IV
Chant V
Chant VI
Chant VII
Chant VIII
Chant IX
Chant X
Chant XI
Chant XII
Chant XIII
Chant XIV
Chant XV
Chant XVI
Chant XVII
Chant XVIII
Chant XIX
Chant XX
Chant XXI
Chant XXII
Chant XXIII
Chant XXIV
Chant XXV
Chant XXVI
Chant XXVII
Chant XXVIII
Chant XXIX
Chant XXX
Chant XXXI
Chant XXXII
Chant XXXIII
Chant XXXIV

Proloque général de la Divine Tragédie. (La rencontre avec Baudelaire.)
Les poètes, ces initiés qui peuplent l'Enfer. (Ô Muses, aidez-moi à pénétrer l'Enfer.)
L'Achéron ou le vestibule des lâches. (Ceux qui ont abandonné le bien de la Conscience.)
Les habitants innocents des Limbes. (Ce sont des fœtus et ils n'ont pas eu le temps de pécher.)
Le repère de Minos, le buncer de l'Enfer. (Le cercle de Caïn est là, qui nous attend.)
Les syndiqués et le monstre Mumphré. (Là où Pluton enleva Proserpine et la déflora.)
L'Enfer des nouveaux clercs.(Pluton le Dieu des Enfers.)
Phlégias et la cité qui a nom Dité. (Qui donc m'interdit l'accès des dolentes demeures?)
La belle messagère du Ciel et les trois Furies. (Le temps de Méduse.)
Le cimetière des fanatiques. (La vallée de Josaphat.)
L'ordonnance morale de l'Enfer. (Le centre de l'univers, ce sur quoi est fondé Dité.)
L'Enfer des tyrans. (Le royaume des Centaures.)
Le gibet de Jean-Baptiste, le dilapideur. (V'la les yankees, v'la les yankees.)
La dame crucifiée du mont Royal. (L'eugéniste, le grand vieillard de Bergeronnes.
La parade de la Saint-Jean Baptiste. (Borduas et le Refus Global.)
Les lamentations des Princes de la Cité. (Les orphelins de Duplessis.)
Géryon, la forme monstrueuse de la Bureaucratie.
Ave Diana, Gratia Plena, Dominus Tecum. (C'est ainsi que Méduse se venge.)
Les adorateurs du Veau d'Or. (L'Ange de l'Apocalypse.)
La métamorphose d'Hermaphrodite. (Elles ont tué en elles ce que j'aimais de la femme.)
Les tribulations du Ministre des Finances. (Les Chrétiens qui vénéraient Sainte-Suède, Saint-Fidel et Saint-Staline.)
Loteria, la putain de luxe. (Le bien mal acquis de la Dépendance Sociale.)
L'enfer des sangsues. (Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de la Providence que l'Etat.)
L'Enfer des hommes de robes. (C'est ainsi que fait le serpent qui se mord la queue.)
Le règne des Amazones. (Prends mâle, ce nouveau règne t'est destiné.)
La citadelle des lèche-culs. (Alarme-toi ma ville, parce qu'on te coupe les ailes.)
Les semeurs de discorde. (A mari usque ad mare.)
Le Législateur décapité. (Ainsi s'observe en moi la Loi du Talion.)
Esprit athée qui, sur terre, a incendié la Vierge. (Ainsi parla Baudelaire.)
Les comptoirs alimentaires de la social-démocratie. (Ainsi parlait Zarathoustra.)
Les géants enfouis de Manhattan. (Whom who speaks is Uncle Sam.)
Le diabolique concert rock. (L'hystérie collective dans la grande plaine de Woodstock.)
L'holocauste de Jeanne la Pucelle. (La Divine Tragédie.)
Le triomphe de Belzébuth. (L'écroulement du Projet de Société.)




la Divine Tragédie inspirée de la divine comédie de Dante

RETOUR À LA PORTE D'ENTRÉE DE LA DIVINE TRAGÉDIE





182,108 visiteurs + COM

powered by FreeFind